Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ensemble Paroissial Ste Sigolène  St Pal de Mons Les Villettes
Menu

Jonathan Pierres Vivantes 03 /17 (P)

Jonathan Pierres Vivantes, association nationale créée en 1978, a vocation à accompagner les personnes en deuil d'un enfant, un frère, une soeur.

Jonathan Pierres Vivantes, association nationale créée en 1978, a vocation à accompagner les personnes en deuil d'un enfant, un frère, une soeur. Une antenne existe en Haute-Loire depuis 1985. Et dans le contexte récent des accidents mortels qui ont marqué l'actualité, un coup de projecteur sur cette association qui oeuvre dans la discrétion peut être utile.

Jonathan Pierres Vivantes est animée par des parents, grands-parents, frères et soeurs ayant vécu l'épreuve de la perte d'un proche. Bénévoles, ils sont formés à l'écoute et à l'accompagnement. Concrètement, ils proposent des permanences d'accueil, une écoute téléphonique, des journées de partage, des conférences animées par des professionnels, des week-ends thématiques ainsi pour les parents confrontés au suicide de leur enfant...

Une entraide mutuelle

Isabelle Maisonneuve-Martin est la présidente de Jonathan Pierre Vivantes de l'antenne altiligérienne. Isabelle Maisonneuve-Martin, est une de ces bénévoles engagées à la suite de la perte de son enfant. "La mort d'un enfant, c'est la pire des choses. On ne se remet jamais d'une telle perte. Sur le coup, vous n'avez qu'une seule idée, vous faire péter la gueule. On est en survie. Les gens autour de vous sont très démunis, souvent très maladroits."

"Il faut réapprendre à vivre différemment, réapprendre à sourire, se décharger de cette culpabilité qui tenaille. La mort d'un enfant est un cataclysme qui rejaillit sur toute la famille, qui peut faire voler en éclats un couple. Partager sa souffrance face à quelqu'un qui est passé par là peut être plus facile. Avec Jonathan Pierres Vivantes, on se situe dans l'entraide pour que chacun retrouve ensuite son chemin de vie. Certaines personnes viennent ponctuellement puis on les revoit plus. D'autres restent actifs au sein de l'association. Il n'y a pas de règle."

Une association non confessionnelle

"Nous accompagnons aussi bien des parents en deuil de nourrissons que d'un enfant adulte. La perte d'un enfant, à n'importe quel âge, reste une épreuve.  Ce décès n'est pas dans l'ordre des choses. Mais, attention, nous ne sommes pas une association de pleureurs. De belles amitiés se sont nouées. Des amitiés inimaginables. Nous accueillons sans formuler de jugement. Les barrières sociales, culturelles, religieuses tombent. L'association est non confessionnelle et veille à l'éthique."

Des permanences

Une permanence d'accueil au Puy-en-Velay le deuxième lundi du mois (sauf août) de 14 h 30 à 16 h 30 (ou sur rendez-vous) à la Maison de la Providence 48 boulevard du Docteur Chantemesse au Puy-en-Velay.

A Brioude sur rendez-vous en contactant le 06 71 47 61 45.

Ecoute

Maryse au 04 71 08 55 31; Michèle au 06 72 71 08 89; Chantal 04 71 09 68 69; Thérèse au 04 71 02 03 27

 

Dans la Loire, une permanence est prévue le premier vendredi du mois, de 17h à 20h à la Maison des Associations, rue André Malraux à St Etienne.

 

Contact : 04 77 37 32 60

 

PRÊTRE ACCOMPAGNATEUR
Père Jean Ploton : 04 71 09 19 96

 

Un nom en écho au livre de Richard Bach

Jonathan Pierres Vivantes doit son nom au livre de Richard Bach "Jonathan Livingstone, le Goéland", car Bruno, le fils des fondateurs, décédé accidentellement, aimait la musique du film tiré de cet ouvrage.

 

Pour en savoir plus sur l'association diocésaine Jonahan Pierres Vivantes, cliquer sur :