Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

Ensemble Paroissial Ste Sigolène  St Pal de Mons Les Villettes
Menu

Vivre et Conduire (P) 03 2017

Chaque drame de la route replonge dans l'émotion les familles qui ont perdu un des leurs dans un accident.

Chaque drame de la route replonge dans l'émotion les familles qui ont perdu un des leurs dans un accident. Difficile de vivre normalement après être passé par là. Ce poids, on peut le porter de diverses manières. L'association Vivre et Conduire puise dans cette indicible douleur des arguments pour servir la cause de la sécurité routière.

Pour les membres de l'association Vivre et Conduire, la douleur de la perte d'un proche dans un accident ne doit pas rester vaine. Elle nourrit leurs énergies pour tendre à éviter de nouvelles tragédies. Aussi, avec ténacité, ils portent la bonne parole auprès de tous les publics, et préférentiellement les jeunes dont on sait qu'ils sont les premières victimes des accidents de la circulation.

Au contact des jeunes

Avec une conviction qui force le respect, sur la quinzaine d'adhérents de l'association, une petite dizaine se retrouvent régulièrement sur le terrain, dans les salles de classes, les lieux de fête, les Points d'information jeunesse, sur les aires de repos au moment des grands chassés-croisés des vacanciers...

Leur discours est bien rodé. Munis des photos de leurs enfants dont la vie s'est brisée sur la route, ils racontent l'horreur de l'arrachement. Parmi eux, certains, handicapés à la suite d'un accident, témoignent en direct du bouleversement de leur existence.

Ils invitent chacun à son niveau à adopter un comportement adapté. Ils multiplient les mises en garde contre la vitesse excessive au volant, la consommation d'alcool, la prise de drogue.

Une écoute toujours respectueuse

"Nous avons toujours une écoute attentive et respectueuse. Nous savons que, sur le coup, le message porte. Bien sûr, ce message gagne à être répété régulièrement. Quand on est jeune, on se croit invincible."

Pour autant, les membres de Vivre et Conduire constatent des évolutions positives : "Les jeunes s'organisent de plus en plus en prévoyant un conducteur qui ne boit pas d'alcool en soirées."

Et de relater une anecdote qui leur a fait chaud au coeur : "Lors de nos interventions, nous distribuons des porte-clés. Un jeune motard nous a laissé un message sur Facebook pour nous indiquer que lorsque son regard s'était porté sur ce porte-clés, il avait levé le pied."

Repères

Vivre et Conduire a vu le jour en 2002, à la suite des dècès accidentels de Stéphanie (23 ans), Magali (20 ans) et du grave accident de moto de Nathalie.

Jeannine Tempère de Saint-Maurice-de-Lignon en a assuré la présidence avant de passer le relais à Maryse Masclaux de Lavoûte-sur-Loire en 2006. On retrouve notamment à ses côtés, Roselyne Triouleyre de Saint-Pal-de-Mons, qui assure les fonctions de trésorière. Fernand Gras de Polignac est secrétaire.

Contact : 04 71 08 55 31 et 06 87 94 03 26, vivreetconduire43@orange.fr